Quelques Notes Sur Quelques Notes

L’écriture est l’alibi de la vie intérieure.
Sur la feuille, cette vie affleure
Le papier lui donne raison d’être. Même si elle n’a nulle besoin de raison pour être.
Elle est.
Ce n’est pas parce que le lotus n’affleure pas en surface qu’il n’y a pas de lotus.
L’écrit apparaît quand l’autre rend compte de la vie intérieure de l’un.

Voilà l’alibi. L’excuse pour être comme il est : distant, froid, sensible, imprévisible, mutique, reclus, l’écriture est le ticket d’entrée en société pour l’inadapté social.

En encre, il paie le tribut de sa participation testamentaire, artistique, aux archives de l’humanité. Il offre une coupe transversale du fonctionnement de la psyché.
Enfin, elle est moyen de survie qui persiste à sous estimer son importance.



©FJ July 2020
RECUEILS // Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s