Harmoniques Discrètes

Harmoniques discrètes, derrière chaque vocable,
Sonnez subtilement mes tympans dilatés,
Tambourinez gaiement vos fragiles poignets
Sur le bois éternel de ma porte d’érable,
Et contez-moi encore vos secrets éthérés,
Videz vos sacs d’or, de sables et de sels,
De piments, d’Orient, de menthes et de blés,
Et nourrissez mon âme percée de vos miels.
Sonnez déjà la fin du monde où l’on choisit
Qui règne et qui domine, qui périt ou travaille,

Toutes neuves, légères et dans l’ombre tapies,
Vous moquez nos chemins et nos idées de paille.

Franck Joseph



©FJ aug 2014
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s