Fenêtre condamnée n’est pas mur infranchissable

Le potentiel de chaque individu est déterminé par plusieurs facteurs. Le plus évident est celui de sa nature, définie  par des critères psychosociaux et génétiques.

Un autre aspect déterminant du potentiel, est sa disponibilité, son accessibilité, ou plutôt l’aptitude de l’individu à se rendre suffisamment disponible à l’instant sans être préalablement encombré de considérations intérieures qui, artificiellement, prolongent un passé (filtré par nos perceptions — par nature inaptes à saisir la complexité de la réalité–puis par les interprétations que nous en faisons) ou anticipent un futur fantasmé (pour les mêmes raisons).

Il faut que le potentiel s’actualise. Il ne peut s’actualiser que dans l’actuel. Aussi est-il nécessaire que l’opportunité, la fenêtre  d’actualisation ne soit pas obturée.

Et le manque de moyens, de possibilités de tel ou tel individu peut donc aussi trouver son explication dans une sollicitation inopportune de son potentiel par un présent autre que le présent, donc irréel.
Plus qu’une faible capacité ou de petits moyens, il serait plus juste de parler de mauvaise gestion des ressources,  de potentiel dévoyé.

NiDr
.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s