Le Zazou et le Nigo (1ère Partie)

Le Zazou et le Nigo (SUITE)

 

 Maître Zazou, sur un zafu perché,
           Tenait à son cou un shiho.
       Maître Nigo, par l’aura alléché,
           Lui livra alors quelques mots:
       Et bonjour, Vénérable Maître Zen,
    Que vous êtes savant ! que vous me semblez sage !
           Sans mentir, si votre verbiage
           Se rapporte à votre drappage, 
    Vous êtes le Dogen des hôtes de ce temple.
À ces mots, le Zazou ne se sent plus de pudique simplicité
           Et pour montrer l’ampleur de  sa compassion altruiste,
   Il ouvre de larges bras, et se vautre, les pieds pris dans le kesa.

Le Nigo s’accroupit, et dit : Mon bon Zazou,

              Apprenez que tout maître
     Vit aux dépens du disciple qui l’écoute.
   Cette leçon vaut bien un gassho, sans doute.
           Le Zazou, honteux et confus
   Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

 

 

Franck (de la Flaque d’Eau)

Zafu: coussin de méditation
kesa: vêtement du moine (drapé autour de l’épaule)
gassho: mains jointes
Dogen: fondateur du Zen Soto au Japon

 Deuxième Partie…..ici:  Le Zazou et le Nigo (SUITE)

 

 

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s