Carnet Polaire

J’entends les vagues claquer 
Sur les flancs de mon crâne

Je vois les mots jaillir
Pour en saisir l’écume,
La geler en carottes
Glaciaires, inutiles, ridicules

Sur les étagères des pages d’almanach.

Franck

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s