« Ne faire que Méditer » (Note)

Article en Lien : « Se dire bouddhiste… »


En plein milieu du bouddhisme, la méditation.

Est-elle une simple composante du bouddhisme ou est-elle le cœur battant de ces traditions ?
Ne transcende-t-elle pas totalement le support historico-conceptuel qu’elle emprunte comme vecteur ?
C’est alors notre habitude presbyte de fréquentation de ces traditions qui tend à nous faire confondre la charrue et le chargement….

-Ne pourrait-on pas envisager que « ne faire que méditer » soit finalement la seule chose qu’il y ait à [ne pas] faire ?
Ou, pour faire un parallèle bien connu, voici les mots de Deshimaru : « le Zen, c’est Zazen ».
Le cœur de la méditation est justement la déconstruction des amoncellements idéologiques, des sphères d’identifications et des automatismes conceptuels.
Avec tout le respect que j’ai pour cette tradition et ces pratiques qui, intimement, m’irriguent,
Peut-on ici rappeler que :

Si le bouddhisme est une manière de se dire,
La méditation est la manière de se taire ?

Franck Joseph


©FJ Dec 2018

Poèmes, recueils, articles et romans disponibles en format papier : LIVRES ET RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s