La Fin de l’Ennui

L’homme qui désormais porte sur le monde un regard spirituel
découvre un territoire où la division entre le bien et le mal n’est plus.
Seul le monde tel qu’il est, demeure.

La distinction entre le vrai et le faux, le juste et l’injuste a disparu.
Reste une réalité non tronquée, de laquelle aucun bloc n’est extrait,
Aucun prélèvement n’est mis de côté. Il ne peut y avoir de partie du réel qui soit inutile, négligeable ou dépourvue de sens.
Tout est éminemment important.


Puisque tout vibre de sens, il ne peut y avoir de place pour l’ennui,
ni pour la confection anxieuse d’alternatives, de modelage du futur ou de remodelage du passé.
Il n’est rien qui n’enseigne les grandes profondeurs.

En hiérarchisant, en classant l’importance des messages, en les considérant comme erronés ou non adaptés, je ne dis rien du monde.
Je parle en réalité de mon inaptitude à voir, à entendre l’unité.

Les plus petits gestes, les plus insignifiants exemples d’une vérité que les mondes sont inaptes à saisir tombent directement dans le réceptacle du cœur.

A la surface du monde
Les clapotis de conscience

Ici, ailleurs,
Il hume l’embrun et reflète le réel
Émanation du gouffre de sagesse

Franck Joseph

©FJ June 2020 All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s