Fidélité et Renouveau des Relations

J’applique le cœur du bouddhisme — impermanence, changement, mujo — aux sphères professionnelle et personnelle.
J’observe deux lectures.

-L’une génère un chaos social : la non durabilité d’aucune relation.
C’est un schéma de lecture ou chaque interaction commence à semer quelques graines de pérennité puis est victime d’un effet de spin-off où elle dévie de sa course.

Elle passe alors sur une autre entité avec laquelle elle entretient une autre relation, puis, de même, passe à une autre orbite….et ainsi de suite, tout cela perçu à l’échelle individuelle pourrait laisser penser à une certaine découverte, divertissement, mais à l’échelle des unités de conscience, est vertigineusement chaotique.

Appliqué au niveau de la vie humaine : une perpétuelle quête de coït qui n’aboutit jamais sur aucun enfantement…
Pour les êtres comme pour les concepts, qui se frottent, s’achoppent, s’entrechoquent, s’interpellent et finissent en bouillabaisses cérébrales.

-L’autre manière de percevoir, celle qui oriente mon expérience —  ce que l’impermanence bouddhiste signifie dans un cadre relationnel — est d’envisager le changement comme portant, non pas tant sur l’entité/ individu avec lequel j’entre en relation, mais sur la nature de la relation à ce moment là, naissent des trésors de créativité, des richesses insoupçonnées. …
…”de feu que l’on croyait trop vieux”…comme dans la chanson de Brel.

Amitié et amour sont également impactés. Ainsi l‘énergie de relation change, mais la relation reste pérenne entre les personnes. Il faut ici nuancer ce que personne signifie. En se situant dans le cadre du bouddhisme, a fortiori dans le non cadre du Mahayana, Ces personnes sont-elles autre chose que sujettes  au changement ?

Elles ne sont que le reflet des énergies en mutation. Ainsi, nous pénétrons un monde nouveau et observons qu’au sein de celui ci, le couple, pour ne prendre que cet exemple, peut signifier en toute synchronie être avec la même personne et changer en permanence de partenaire. On s’évite ainsi les écueils du chaos énoncés plus haut. Nous profitons de la douce — et parfois pas si douce, “aventure relationnelle”.

Franck‌ ‌Joseph‌ ‌ 

©FJ‌ ‌July ‌2020‌

Pour rejoindre notre pratique de l’assise silencieuse, suivez ce lien
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s