Equalisation Intérieure

On parle de styles musicaux différents
La différence pourtant n’est pas uniquement dans les caractéristiques harmoniques et/ou rythmiques propres aux définitions nécessaires de ces styles.
Elle est également dans la manière que nous avons de les écouter.
A chaque fois qu’un style musical se présente à nous, il crée un micro pivotement de nos roues crantées, afin de permettre ou d’empêcher la réceptivité à tel ou tel flux.

La musique atmosphérique nécessite une configuration intérieure différente de la musique dite classique, du reggae, du jazz….

Ce pivotement est aussi induit en partie par les ondes sonores pénétrant nos corps.
C’est pour cela que les goût musicaux d’une personne communiquent en réalité une information fondamentale : l’étendue de sa capacité à habiter le spectre des état d’êtres…

Les recoins de ce spectre où les ondes sonores et son être intime se chevauchent l’un l’autre avec le plus d’aisance / sa plasticité dans sa manière d’habiter le monde / et le revers de cette propriété, sa volatilité,éventuellement sa futilité.

Comment écoutons nous ? Que se passe-t-il en nous lorsqu’un style musical s’infiltre ou s’impose, sucré, évocateur, hostile, …Quels changements vient-il opérer, d’une musique à l’autre dans notre équalisation intérieure ? Quels sont les parties du spectre sonore où nos potentiomètres sont le plus difficile à moduler ?
Ecoutons.

4 commentaires

  1. L’écoute me mobilise entièrement. Je ne peux rien faire d’autre lorsque j’écoute vraiment.
    Du coup j’écoute « vraiment » peu de musique. Mais j’en joue encore un peu.
    J’écoute l’harmonie, les mélodies, chaque instrument, l’ensemble, le mixage, le son. Un peu tout. Et parfois je suis captivé comme un lapin dans les phares. Et là c’est que c’est bon. Et parfois, des images montent. Alors j’écris. Et si je savais dessiner je dessinerais.
    Voilà ce que je ferais si je pouvais reprendre ma vie dans ma jeunesse, apprendre à dessiner, peindre et sculpter, pour pouvoir mieux traduire les impressions générées par une belle musique.
    Bon dimanche,
    Régis

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Régis,
      Merci pour ce partage.
      « le lapin dans les phares »…oui, c’est exactement ça.
      Avec l’âge, j’écoute de moins en moins de musique.
      J’ai l’impression que cela m’épuise…au sens d’une sur-sollicitation.
      Ce qui’était pourtant toute ma vie (pratiquer, jouer, composer,..) n’est qu’un souvenir que je ne peux connecter à ce qui fait ma réalité d’aujourd’hui.
      Et c’est très bien.
      L’homme que j’étais aurait bien fatiguer celui que je suis.
      Ce dernier n’aurait pas manqué, à son tour de consterner le jeune homme.
      Pourtant, la même personne.
      Etrange de constater comment les blocs d’énergie se sculptent avec les années.
      quoi que l’on fasse, par ailleurs

      Coucher les mouvements musicaux sur une feuille ou les imprégner dans une pierre..
      je partage votre frustration.
      Heureusemnent, il y a tant de talent.
      Les pages des blog wordpress, d’ailleurs, n’en finissent pas de m’epoustoufler.

      A bientôt Régis,
      Très bon dimanche à vous.

      Aimé par 1 personne

      1. Fichtre, je ne suis pas le seul à écouter moins de musique, bien qu’habité par elle. Je suis heureux de ne pas être seul.
        La musique est quelque chose de sérieux. On ne peut pas la fréquenter « par dessus la jambe », je crois, si l’on veut bien lui accorder tout ce qu’elle mérite.

        À bientôt Franck.

      2. Oui, exactement…
        Paradoxalement (?)
        Seule la musique décriée par les ‘musiciens’,
        Celle dite atmosphérique, trouve grâce à mes oreilles…
        et m’accompagne parfois pendant le travail…

        pour le reste, je suis d’accord avec vous, on ne joue pas à être ému.
        ëtre ému, c’est très sérieux.
        Ainsi, la musique-produit, concourt à la chosification des émotions, en les standardisant, en les sollicitant de manière presse-boutons.
        Bon…il y aurait tant à dire.

        A bientôt !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s