Google Ombilical

Je vois internet comme le parent à la fois lointain et terriblement proche que l’on interroge, anxieux, dès que les premiers soubresauts de doute commencent à poindre.

Tout en étant ce froid enchevêtrement de câblages opaques, vers lesquels on émet des questions du quotidien dans l’espoir triste de combler nos quêtes existentielles;
Il est aussi notre père intime, plongeant ses tentacules au centre de notre cervelle pour sonder nos points de bascules, nos assises bancales, nos attentes secrètes.

Père ombrageux, il sait, par ses injonctions savamment fouettées nous faire plier aux nécessités de son regard, il sanctionne en silence nos comportements et nos pensées et offre une brève accolade à nos chaleurs pourvu que nous pliions dans le bon sens.
L’humanité entière entoure la pieuvre aux milliards de cordons ombilicaux.

Aussi facilement que notre voix prononce une question pratique, nous appelons de notre côté de la trompe les aliments d’entretien.

Vivre sans les cordons dans nos cœurs et nos reins.

Sortir de la bulle acidulée
Qui ronge nos cortex
Saisir d’une main la tentacule électrique
De l’autre, couper.

©FJ June 2021 – All Rights Reserved
Articles are available as books and e-books : RECUEILS
This content is made possible through your Participations
Many thanks to all.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s