Mots de Sables (I Shin den Shin)

Parfois, ce sont les grains les plus fins, les plus pures qui passent au travers de leur compacts frères de minéraux, et tombent dès le premier mouvement au travers du tamis.
Ce sont les saillies magnifiques, celles qui portent les reflets des coraux des grands fonds.

Souvent, il faut que l’homme agite la passoire, puis qu’ils s’agitent entre eux afin que les grains délicats trouvent leur chemin et contournent les densités des granules serrées.

Scellées entre elles par la peur, le désir, la colère, l’illusion ou quelque autre facteur d’agrégation, chaque journée de vie, chaque regard croisé, chaque expérience, chaque sourire aimant, aux autres et à soi-même, secoue la passoire une fois supplémentaire et laisse les mots de sable rejoindre le cœur depuis le cœur.

©FJ August 2021
Recueils
Telegram (Publications et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s