Quand le Ciel De L’Education S’obscurcit.

L’enfant, lors de son processus de maturation, fait souvent précéder l’accès à un nouveau pallier de sagesse d’une phase régressive chaotique et décourageante, aux antipodes de tout présage d’évolution vers une plus grande maturité.

Le parent qui a pu observer plusieurs enfants grandir, connaît les cieux dégagés qui annoncent ces périodes de remous.
A l’échelle de notre être, nous pouvons écouter, par delà les vents effrayants, les plate aux de sérénité.

Le plongeur qui émerge des profondeurs obscures, sait qu’avant de respirer il lui faudra expulser le liquide qui obstrue le tuba.
L’enfant, au sortir de l’utérus, trouve dans le chaos des voies respiratoires engluées par les fluides, la force de prendre son inspiration initiale. Il est guidé par une sagesse venue d’ailleurs. Alors qu’il se sent mourir, il crie la vie.
Il ne réagit pas émotionnellement aux giclées capricieuses et colériques. Il n’y répond pas car il sait qu’elles sont les contractions comportementales. L’enfant accouche de lui-même, de l’adulte qui attend par-delà.


©FJ Feb 2021
Recueils // Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s