Navire Coincé Dans Un Bras Mort

C’est toujours la peur qui cimente le statut quo.
Elle permet le developpement des strates lorsque le flux d’énergie est rompu.
La peur est un barrage qui s’installe en amont des canaux intérieurs.

Elle empêche l’irrigation correcte.
La foi brise les barrages, et l’espérance remet en mouvement, en visant par desssus les difficultés.
Même dans le noir, sans rien savoir…

Depuis le navire coincé dans un bras d’eau moribond,
Lancer son coeur par dessus bord.
Le reste suivra.

©ndraw@protonmail.com Dec 2022

Recueils

Participations
-Pratique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s