Ton Unique Enfant (note)

Au chapitre 8 du Lankavatara Soutra, au cours duquel Mahamati demande au Bouddha la meilleure manière de faire entendre au monde la nécessité de ne pas manger de viande.
Il est dit qu’ “ainsi, on pourra considérer chaque être comme son unique enfant”.

C’est le regard que porte Dieu sur l’univers. Ce sont les bras que le Bouddha, depuis sa nature profonde, étend sur le monde.
Tous, chacun, nous sommes l’enfant chéri du Bouddha,
Tous, chacun, nous sommes le Fils Unique de Dieu,
et tout discours parcellaire, ségrégationniste ou hiérarchisant ne saurait s’inscrire dans la bienveillance essentielle de la réalité.


©FJ August 2022
Groupe de Pratique
RecueilsParticipations
Merci à tous

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s