Kant et sa tablette

Il faudrait observer la technologie avec le regard que Kant portait sur les Hommes, en y insérant un effet-miroir de type :

HOMME= FIN et non MOYEN

TABLETTE= MOYEN et non FIN

La déviance à laquelle on assiste aujourd’hui est de considérer ces outils technologiques comme des fins en perdant totalement de vue qu’il s’agit de simples moyens. De la même manière que si j’utilise un homme à des fins de stratégie personnelle (et sors du cadre fixé par le philosophe car je nie à l’homme son humanité en en faisant un moyen) je me mets au service des outils technologiques qui, par définition, sont censés me faire gagner en temps et en productivité.

En réalité il m’est impossible de faire ce constat et je dois me résoudre à accepter qu’ils me font perdre mon temps et me rendent improductif (cf deux heures de télé ne me reposent pas mais me fatiguent car ils violent ma liberté en insérant profondément des patterns de comportements qui m’isolent si je ne les adopte pas…., la tablette ne m’économise pas mais me draine, en me perdant dans les méandres des applications toutes aussi belles que foncièrement inutiles, et Internet qui avale mes heures de cerveau disponible par centaines…).

NiDr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s