Et subitement tout va mieux…

Face aux désagréments causés par autrui, il ne faut pas s’affairer et déplorer le trait de caractère chez lui qui nous importune… mais s’étonner du manque d’espace chez nous, qui ne permet pas à l’autre d’être ce qu’il est vraiment à ce moment.

Ainsi, il n’y a pas de territoire à défendre. Le conflit avec autrui est une interprétation personnelle d’une dynamique intérieure à l’autre. La réaction  conditionnée est une forme d’égocentrisme.
NiDr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s