Reste à Traduire

Matthieu ne s’était pas joint aux autres disciples.
Qu’ils le pensent trop en retrait des activités de groupe, cela ne lui faisait rien.
Il n’avait pas l’intention de se lier plus avant avec eux. Encore moins maintenant que le maître était parti.

S’il ne faisait pas partie de cette activité de rangement collectif, c’est surtout qu’il restait encore abasourdi par sa silencieuse découverte.
L’ordre du jour donné par le dernier « premier disciple » en date, était à la mise en ordre des cartons et des notes que le maître avait laissées avant de partir.

Sans trop de difficultés, Matthieu pouvait les imaginer à tourner fébrilement pour être celui qui découvrira le témoignage ultime, la note personnelle, telle ou telle recommandation sur la tournure que les choses devraient prendre.
Deux ou trois étaient certainement encore à l’extérieur du dojo, à dérouler le scénario du grand retour et à tricoter des raisons vaporeuses au départ soudain de leur maître.

Quelques jours auparavant, il s’était lui-même rendu au domicile du maître, celui-ci lui avait demandé de traduire un courrier administratif auquel il ne comprenait rien.

Matthieu avait trouvé, comme souvent, la porte entrouverte.
Il traversa la première pièce jusqu’à parvenir au secrétaire. Sur ce meuble, un tas de lettres en équilibre et un pochette cartonnée sur laquelle était inscrit en travers, du trait épais d’un marqueur rouge : « Matthieu ».

De retour chez lui, il ouvrit la pochette, afin de s’assurer que la traduction demandée n’était pas trop technique ou laborieuse.
C’est alors qu’il trouva ce papier, jauni et déchiré sur lequel était écrits à la main les mots suivants :


« Le doute, alors, devient impossible

On passe le doigt au travers des chairs de l’existence
On ne peut plus penser qu’elle est un rêve.

Et quand les sens se conjuguent
A l’infini des perspectives, 
Il devient impossible de se rallonger
Au coté des masses ensommeillées. »

Franck

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s