Planchers de Verre (note)

Assis en méditation, la pyramide s’érige sur le trépied du sacrum et des genoux et le processus s’enclenche.
De marche en marche, la balle rebondit. Alors qu’elle accède aux niveaux suivants le rythme s’accélère.

1……2…….3….4..5.

Ces cinq premiers rebonds, comme autant de paliers successifs peuvent être comptés.
A chaque rebond, la trappe du plancher sur lequel nous reposons s’ouvre
sur un nouveau plancher dont la trappe s’ouvre
sur un nouveau plancher…

Souvent imperceptibles et inattendus, ces déclenchements des ouvertures de trappes se produisent généralement de façon anarchiques, de type:

-1……..
-1……2…….
ou ………..1………..

ou encore :
-….vnqù*ù*^$*………..3………..*é^(m’*ç_è-(‘……..

Parfois, simplement :
-………………………………………………………………..

A mesure que les mécanismes se huilent, que l’on se familiarise avec l’engin, on peut alors voir apparaître la séquence à laquelle nous faisions référence en début d’article :

1……2…….3….4..5…….

On pourrait pudiquement envisager que la courbe décrive une tendance exponentielle  et asymptotique, où les plafonds se brisent et les trappes des planchers s’effondrent à l’infini.

1……………2………….3…………4………..5……….6………7……..8…….9……10…..11…..12….13…14…15..16.1718

Franck J.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s