je.vois.2.arbres

Voici une des versions de l’extrait du Tao te Ching dont ce texte est librement inspiré…

« Le Tao créa le Un
Le Un créa le Deux
Le Deux créa le Trois
Et le trois créa les dix milles choses ».



Puisque le 2 n’existe pas,

Le 1 n’existe pas
Disparaissent alors les 10.000 êtres.

Dans le prolongement de mes mains,  2 arbres se dressent.
Qu’est-ce que ce 2 ?
Il n’a d’autre existence que celle d’outils conceptuels.
Les arbres devant moi n’ont que faire de ce 2.

2 est partout
2 est en nous
Les mots sont 2
2 crée les mots

Au delà de l’outil 2, la réalité est.
Les arbres sont les arbres

2 est l’outil de distinction. Le contraire de 1
2 est la première division, 10.000 autres s’en suivront
2 est la saisie qui s’immisce entre le monde et moi
2 est l’esprit de capture
Jamais 2 ne sera vrai.

Derrière 2, la peur.
2 brandi comme bouclier
Étiquetage en urgence
Respirer le monde au travers du 2
S’étouffer.

Lorsque « je vois 2 arbres »,
2 arbres n’existe pas.
Ni 2
Ni arbres,
Ni je.

Sans 2, seul demeure le 1,
C’est toujours je qui appelle 1
Sans je, le 1 ne s’appelle pas

Lorsque même le 1 s’éteint,
Les 10.000 êtres disparaissent.

Franck J.

 

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s