La Grande Communion

Il est temps maintenant d’ouvrir les portes.
Les territoires, les couleurs de drapeaux ont cessé d’être un enjeu.
Les édifices sclérosés, monolithiques, les idéologies politiciennes…
Tout cela s’éffondre à la lumière de l’évidence du sens profond des Écritures.
Écrites, entendues, prononcées, brandies, répétées et apprises…
Il est temps maintenant de comprendre :
Elles se lisent dans le recueillement du temple du cœur, à la simple lueur d’une bougie de conscience.

La véritable communion est intérieure
Entre Dieu et Dieu, entre nous et nous, entre Dieu et nous.
Ne pas l’entendre est non-perception, non-activation de la réceptivité.
Rien de grave, en Soi, mais désastreux, en soi.

Les expériences de méditation valident la parole de Dieu :
Les fruits — divins — se reconnaissent à l’arbre — de la pratique.
Cette parole y affleure et se récolte en nos mains rassemblées.

Les blocs des mots de Dieu s’emboitent dans l’absence de mots en creux de l’homme.
Ensemble, ils ouvrent les portes de la compréhension intérieure.

Ouvert à l’Un, tout est moment de spiritualité.
La simple assise est la rencontre, abrupte et jaillissante.
C’est la grande communion
La sacralisation de tout notre être.

Franck Joseph


©FJ oct 2018
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s