Poser ses Lèvres (Spirituel ou Religieux ?)

Dans son approche du fait religieux, il a toujours fallu que l’homme cède à un pôle d’attraction puissant.
Progressivement, toute sa vigueur plie sous la force du magnétisme de la complexité.

Que nous considérions l’homme en tant qu’espèce et envisagions un axe de développement socio-historique ou que nous l’approchions comme individu et privilégions un regard  psychologique, le constat est le même :

Plus l’être humain passe de temps à fréquenter la chose religieuse, plus son rapport à celle-ci devient complexe, technique, catégorisant et cérébral.

Pour appuyer ce constat, nous pouvons aisément convoquer l’enchevêtrement dogmatique, l’empilement des croyances, la multiplication de contournements, les raccords, détours, quand il s’agit, pour les besoins d’une crédibilité extérieure ou pour prévenir un effondrement intérieur, de maintenir — serait-ce artificiellement et en surjouant le pathos — une cohérence d’ensemble.
Le système est érigé en finalité.
Pourquoi le système ? Parce que le système.

Pour l’homme religieux, il fallait que le système soit,
alors le système fut.

Il en va différemment de l’homme spirituel.
A mesure qu’il trempe ses tissus dans la pratique et pour peu qu’il ne cède pas au magnétisme des ingrédients religieux qu’indéniablement il rencontrera, il exposera son cœur aux rayons du soleil de simplicité.

Peut-être est-il salutaire qu’il se soit préalablement fourvoyé dans les lueurs de synthèse manufacturées depuis les boites à religions, pour connaitre de l’intérieur l’écart gigantesque, risible, entre les visées religieuses et la libre expression spirituelle.

Ainsi, c’est au spirituel de filtrer le religieux et non l’inverse.

Cet homme suit un axe de simplification et ne peut exprimer aucune prétention systémique.
Pourquoi le ferait-il ? Même débutant, il est un homme d’expérience, qui pose ses lèvres à la source.
Sans avoir décortiqué la recette de l’eau, sans avoir demandé les autorisations au propriétaire terrien, ni cherché à obtenir ses faveurs.

Il trempe ses lèvres à la source parce que c’est ce que fait l’homme quand il a soif.
Pour recueillir l’eau dans le bol de ses mains, et ne pas tomber dans le courant, il s’agenouille.

Sans plaire, sans flatter,
Sans déférence ni calcul,
il s’agenouille et sait
que l’homme ne peut boire en marchand.

Franck Joseph


©F.J oct 2018

Lien vers les Recueils en version papier :  RECUEILS

Un commentaire

  1. Bonjour Franck,

    Celui qui « bascule » sait qu’il n’a ni le mérite du religieux, ni celui du spirituel. Il sait aussi que Cela est à la fois Religieux et spirituel, car, tout se compénètre de l’intention, ou de ce rapt existentiel. Il n’est de mental et de logique qu’en la restitution méthodologique. Il n’empêche que même l’écriture, la parole « s’inversent » et « s’agissent » depuis cette expérience. Nous ne sommes plus au commande : Cela se laisse Être et se « témoigner » et prendre toute sa dimension d’Acte d’Être. Nous ne sommes plus dans la séparation : nous avons accès à la sagesse de La Religion et nous y entrons par la porte la plus petite, pour soudain « vivre » L’Océan d’un Jardin exponentiel, véridique, une Unité Réelle de fait, et Reliance avec le Tout. Il n’est donc plus de crispation. Les mains se défont des chaînes des apparences, des interprétations, et « découvre » ce qui se laisse « découvrir ».
    Nous pourrions dire, et nous pourrions nous taire. Tandis que L’Acte d’être est une Merveille, et la Paix règne de cette « ré-conciliation »…
    Merci pour ce texte qui nous donne encore en cet Résonance, Echo de L’Âme en sa Fécondité ! Merveille !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s