ni plus ni moins

rien de plus : la religiosité est encore un écran de papier qu’il faudra traverser.
Traverser un écran de plus.

Les fils identitaires dont cet écran est tissé ne sont pas plus solides que ceux des autres écrans au travers desquels nous sommes déjà passés.

rien de moins : le maillage de cet écran peut sembler être tissé avec les pelotes de nos pratiques quotidiennes,
Ceci peut causer un refus de traverser, comme le cheval avant l’obstacle. alors on stagne, on se conforte.
En dépit des bouts de fils qui commencent à céder, on essaie encore, on essaie plus fort.
On se récite avec plus d’ardeur, on se raccroche aux sentiments lointains.
Nourri de confiance, notre sourire se dessine. Nous voyons au travers de l’obstacle la terre si familière, et pouvons l’observer les yeux ouverts.
L’obstacle-écran disparaît à mesure que l’on s’en approche, il n’était que le fruit d’un jeu des lumières artificielles.

Franck Joseph



©FJ Nov 2018
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s