La Grâce du Découplage

Le mental, juvénile
intrépide, effréné, 
s’imagine hors du temps.

Le corps sait qu’il n’est en rien différent
de l’arbre auquel il s’adosse
et des feuillages qui l’abritent.

Nul besoin de se le voir enseigner.

Il lui faut pour cela,
ne serait-ce qu’une seconde,
la grâce du découplage.

Franck Joseph

©FJ Nov 2018
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s