Paisible Ondulation

L’identité est l’écume.
les yeux de notre être
se laissent hypnotiser par les bulles

elles pétillent, frémissent, éclatent ou s’agglutinent.
large, tranquille et sans urgence,
le cœur océan ne change rien
à sa paisible ondulation.


De l’écume aux grands fonds,

les yeux de la conscience peuvent nager.
en une vie, en des milliers, en un battement de cils,
ils savent s’y retrouver.
sans que l’écume ne cesse,
car elle est aussi l’océan,
mais s’ignore.

L’océan sait, depuis ses fonds éternels
qu’il abrite l’écume.

Franck Joseph


©FJ Jan 2019

Poèmes, recueils, articles et romans disponibles en format papier : LIVRES ET RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s