Tidal : Sable Visité

Sentiment de mal-être diffus.
A marée haute, ne redescend pas.
Aucune image, ni origine,
Une tristesse lourde et sourde
s’est infiltrée dans mes tissus
comme l’eau montante dans les structures sableuses.

L’irréalité, sans formes de pensée
se dévoile assez facilement

Mais ici, point d’images réminiscentes, ni de liens établis.

Ouvrir les yeux la nuit et rentrer dans une pièce à l’odeur rance et oppressante
sans savoir ce qui s’y trouvait auparavant et a pu causer ces effluves persistantes.

Bien que présente et infiltrée, c
ette eau stagnante de l’émotion
est tout aussi illusoire 
que la pensée qui aurait pu flotter à sa surface.

Le sable mouillé rend difficile le diagnostic de l’illusion.

Par vases communicants, l’encre du stylo l’assèche un peu déjà
et je pressens que dans quelques minutes, j’ignorerai jusqu’à l’humidité du sable.

L’émotion repart, avec la marée descendante,
et j’en oublie le goût amer.

 

Franck Joseph

©FJ May 2019

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s