Epiphanie – A la Messe (Quote)

Ce que j’apprends enfin : Lorsque l’Un s’exprime non entravé, nous devenons perméables à la profondeur des spiritualités diverses.
Ce qui en inhibe l’irrigation est l’application forcenée de nos prismes.
La non perméabilité au spirituel est dans le réceptacle, pas dans le liquide.

Franck Joseph


©FJ May 2019

Poèmes, recueils, articles et romans disponibles en format papier : LIVRES ET RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s