Retrouver le Cours (note)

Note : (Voici, une intuition née à la lecture d’un passage de l’Ancien Testament.
Aucune prétention à l’exégèse biblique ici. Cela sort de mes compétences et de mon intention.)

 

Ce n’est pas la subite compréhension des textes qui ouvre le cœur, mais l’ouverture du cœur qui permet la compréhension subite des textes.

Tel un cours d’eau qui retrouve son lit et irrigue le chemin qui l’attend.

Bien plus qu’un appel, les textes sont un écho dont les rebonds soudains ravivent l’âme.


Quand, en Jérémie, Dieu parle du siège de Jérusalem, il parle de l’ego du vieil homme et de ses manigances qu’Il saura aplanir.

Celui qui n’a pas vu l’ego et ne connait pas les manigances du vieil homme en lui ne peut lire ce texte qu’en y comprenant un Dieu hostile, vengeur et austère.

 

 

Franck Joseph

©FJ August 2019
Texte et photo
All rights Reserved

Poèmes, recueils, articles et romans disponibles en format papier : LIVRES ET RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s