Essence Noble et Vernis Couleur Bois

Il était un petit homme.
Brillant et de ces personnalités sculptées dans les bois d’essences rares, il lui arrivait pourtant de s’embourber, malgré lui, dans les paillettes d’or qui lui sortaient de la bouche et dont il laissait certaines aller tapisser le lisier commun des aspirants-soupirants.

Les douloureux, les bruyants, les brouillons, se nourrissaient d’une telle fascination pour le personnage qu’il lui fallait redoubler de vigilance pour en pas tomber dans les pots de vernis couleur bois.
Car il est vrai que, de toute façon, ses admirateurs n’auraient pas fait la différence.

 

Franck Joseph

©FJ Sept 2019
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s