Le Sombre Individu

Dans certaines cultures, il est nécessaire de chercher l’individu sous une croûte de société…
Alors que je ne m’apprête à inverser ce propos : “Dans certaines sociétés, il faut gratter pour venir à bout de la croûte d’individu pour retrouver le sens commun d’une société “, je ne suis plus convaincu que ce second terme puisse supporter les vicissitudes que lui impose le parallèle.

Alors, même dans nos cultures, l’individualisme forcené est une expression du mouvement d’une société dans son ensemble et quand l’individu laisse gesticuler sa mâchoire infantile, c’est toute la société qui s’exprime en réalité.

Quel est le mode d’existence de l’individu ? Et où existe-t-il ?
Quelque part entre le tout et le pas, et de manière fluctuante.

Et si je prends congés de ces leurres de sociologie pour regagner le domaine de l’intériorité…

L’individu est à la société
Ce que le moi est à l’être
Un bouquet, un agrégat
Une illusion habituelle
Une habitude d’illusions.


Franck Joseph

©FJ Jan 2021 All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

2 commentaires

  1. « Quel est le mode d’existence de l’individu ?
    Où existe-t-il ?
    Quelque part entre le tout et le pas ?
    De manière fluctuante ? »

    Une vibration entre le plus profond Divin et le Cosmos extérieur sans discontinué et une conscience qui s’élargit d’oraison en horizon.

    Merci

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s