Au Royaume Des Fragiles

Seul et fragile
Il avance pourtant le long de cette bande
De pierre flanquée de vide

Baffé par les vents, éclaté par la grêle
Il avance car il croit en l’autre côté

Derrière lui les cris faciles
Des communautés
Lui parviennent encore.
En balles frôlées
Certains lui passent si près
Que sa peau s’en érafle.

La bande de pierre
Portée par le vide rétrécit davantage
A mesure qu’il avance
Ici son attention s’aiguise
Il suffirait de rien
Pour que la lame se brise


Au royaume des fragiles
Les solitudes
S’accueillent et s’annulent enfin.
Il n’a pas d’autre choix
Que de croire à cela.



Personne ne le suivra.
Il ne retournera pas

Et cette traversée,
Combien l’ont amorcée ?
Avant lui, combien l’ont achevée ?

Le lion ne parle pas.
Le noir ne compte pas.


Dans les tunnels du temps
Il avait retrouvé des écrits oubliés
En décomposition
Soufflant leurs derniers soupirs
Dans la voile des fragiles

Déposés là, devant tout le monde
Les yeux de tous n’y voyaient rien.


Ces âmes abîmées
S’étant comme lui déversées
En mots, en pleurs, en sang coagulé,
En cris silencieux, qui seuls transparaissent 

Dans la vitre des yeux
Quand elle oscille un peu.

Dans ses regards, ceux de ses pères
Contemporains des temps enfouis
Il trouvait la force de mettre un pied
Puis un autre, de déplacer son poids
De tirer son nombril le long de l’axe invisible
Qui le mènera au pays des fragiles.



Franck‌ ‌Joseph‌ ‌ 

©FJ‌ ‌Avril 2021

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s