L’Âme Eternelle et le Bouddha

Le Bouddha n’occulte pas ni ne nie les questions sur l’existence de l’âme. Par son silence, il exprime toute la portée de son regard. Il voit plus loin que les tenants des discours.

C’est l’enseignement du Mahayana selon lequel les dieux ne sont pas réalisés et, dans leur ‘éternité’, finissent aussi par évoluer.

Les tenants des discours sur l’âme parlent encore d’identité, de propriété d’âme que l’on a.
Le Bouddha voit l’essence de l’âme que l’on est.

S’il ne peut pas valider les propos des personnes qui l’interrogent, de par ce besoin d’identité que leurs questions expriment,  il ne peut les invalider pour autant.
Car, ne serait-ce qu’en tant que support du désir, l’âme existe.


Il faudra la percée magistrale de celui qui le voit pour, tout en faisant taire la question, obtenir la réponse.

Franck Joseph

©FJ August 2020
L’ensemble des articles est disponible au format livre papier et e-book :RECUEILS.
Merci à tous de permettre la continuation de ce projet par vos soutiens et participations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s