Eveil au Carré

A la fiction urbaine, le coupant géographiquement de sa nature
et créant ainsi « l’environnement » comme sous-produit de son extraction,
l’homme, par ces écrans abritant des mondes factices, a rajouté une couche supplémentaire d’éloignement du réel.

Ceux qui s’y meuvent et ceux qui s’en abreuvent accumulent aussi une double dose de perdition et ne peuvent entrer en contact avec le réel qu’au prix d’un éveil au carré. 

Franck Joseph

Text ©FJ Dec 2020All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s