Éteindre la Bougie : (à la Frontière Des Mondes)

C’est quand le souffle est au plus fort que la bougie s’éteint.
Juste au delà de la plus grande agitation lumineuse.
Alors que l’air attise la combustion, qu’au plus près de mon visage, elle me brûlerait presque les sourcils,
Alors qu’elle vocifère de ses plus grands froissements d’air,
Qu’à nouveau règne le silence froid d’éternité

Shiki soku ze ku kusoku ze shiki.

Franck Joseph
Text ©FJ Juin 2020
RECUEILSParticipations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s