Réseau De Peau

Si je transpose les modalités de communication contemporains en un seul de nos sens — le toucher –, cela correspond à être frôlé, par des mains, en permanence.

Notre peau, sur-stimulée, développe une dépendance, au sens où elle panique dès lors que les mains se mettent à la frôler moins souvent, et de surstimulations fatiguant chacune de nos terminaisons nerveuses…
Reseaux sociaux, et communication de surface rassurent autant qu’ils épuisent.

FJ July 2021
Recueils / Participations
Telegram (Publications et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s