Réseau De Peau

Si je transpose les modalités de communication contemporaines en un seul de nos sens — le toucher –, cela correspond à être frôlé, par des mains, en permanence.

Notre peau, sur-stimulée, développe une dépendance, au sens où elle panique dès lors que les mains se mettent à la frôler moins souvent, et de surstimulations fatiguant chacune de nos terminaisons nerveuses…
Reseaux sociaux, et communication de surface rassurent autant qu’ils épuisent.

FJ July 2021
Join me on telegram

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s