Yeux Pour Voir

Jésus dit : que celui qui a des oreilles pour entendre…
Il fait écho au passage d’Isaïe 32, 3 : “Les yeux de ceux qui voient ne seront plus fermés. Les oreilles de ceux qui entendent écouteront”.

Ici et là, personne n’est dénué d’oreilles pour entendre ni d’yeux pour voir. Simplement, les organes sont occultés, inutilisables en l’état.
Tous ont des yeux pour voir, mais ne voient pas, tous ont des oreiles pour entendre, mais n’entendent pas. Au travers de ces paroles, la nature profonde de l’homme est.

Le coeur profond de l’homme peut toujours voir et entendre la parole d’Isaie,
la présence de Jésus invite à retirer les couches des filtres ocultants pour voir.
Au verset précédent, Isaie parle de l’abondance de cette nature divine : 32, 2 : “Chaque homme sera un refuge contre l’orage, un ruisseau dans le desert”.

La souffrance, pour celui qui voit et entend, prend fin.
La secheresse de l’âme n’est plus, la violence et la peur de l’homme qui traverse la vie sans voir ni entendre, sans laisser son coeur profond s’ouvrir et ne sont plus.
Ainsi éclos, il devient à son tour source de vie, refuge ou rocher pour abriter tous ses frères.
Sans cette ouverture, il est condamné à demeurer dans les monde de peur, d’ignorance, de violence, à souffrir du manque, à dessecher du manque, à se dessecher osus le soleil de plomb.

Franck Joseph
©FJ Dec 2021
RECUEILS/ Participations
Telegram (Publications et Pratique)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s