Le Cheval Roi

Cette force mentale, il faut la rassembler sous le joug d’un harnais.
C’est déjà là une grande diffficulté, tant chez certains les chevaux peuvent être jeunes, excités et puissants.
Etalons débridés depuis la nuit des temps.

Le second enjeu est encore plus exigeant. En effet,  la première étape est le résultat d’une pratique à laquelle on se plie, serait-ce par passion ou parce qu’on en ressent l’infini bénéfice dans notre économie intérieure.
Un travail, un domaine d’étude, une passion, ou les trois à la fois, une pratique psychocorporelle.

Le second niveau consistera à choisir les chariots que l’on décide de tirer.
Ou plus exactement, de transformer l’attelage en chariot de la discipline suffisamment pour qu’il puisse suivre à son tour un cheval dont la noblesse d’âme dépasse tant l’addition des forces des attelages pour qu’elle le subjugue totalement.

Alors, le harnais de peur tombera et les sangles du collier qui scindent l’ensemble resteront au sol.
Subjugués, les chevaux s’insèrent dans le sillage du cheval-roi
Celui-là quel est-il ?

©FJ Jan 2022
Recueils / Participations
Telegram (Publications et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s