Tierce-Personne

Les points d’achoppement au quotidien sont de merveilleurx indicateurs du travail de polissage qu’il nous reste à accomplir.
Dit comme celà, la tâche semble douce, presque divertissante.

Mais lorsque la peau vient se frotter sur une de ces aspérités, il s’agit davantage d’une déchirure que d’une éraflure due au gigotement. La relation difficile à l’être qui habite nos quotidiens doit aussi trouver un modalité d’apaisement et chaque heurt entre la peau et le verre brisé du quotidien réel participe à émousser, avance vers la caresse du future.

Aucun masochisme et aucune niaiserie de beinveillance bon marché.
La foi dans la pratique, voilà ce qui porte le regard au delà et nous sauve des sphères de violences, des giglées acides des moments d’achoppement.

Car la nature de la tension est d’appeler à la résolution

La nature harmonique de la tierce
Est plantée dans l’oubli de la quarte

Lorsque les souffrance de l’être a aimer se mélangent au cri de l’aimant bancal, affaibli
Au point d’orgue s’entendent les intevalles d’amour.

Les doigts connaissent le chemin
De la tierce personne,
A la tierce parfaite
En sirène patiente,
A la voix angélique
Elle appelle le coeur

FJ Fev 2022
Recueils / Participation
Telegram (Publications et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s