Les Pauvres

Citation de Sénèque:  » les véritables pauvres sont ceux qui ont besoin de beaucoup car rien ne peut les satisfaire »

Intéressant, car cette définition semble au premier abord inverser les notions communes de richesse et de pauvreté, alors qu’à y regarder de plus près, elle peut aussi très bien s’appliquer à la notion commune de frustration

Là où souvent on s’arrête à la pauvreté: « je suis triste parce que je suis pauvre », Sénèque soulève le voile et nous montre que c’est bien le désir de possession qui cause ce que nous nommons par la suite pauvreté.

Sur ce désir de posséder, une autre couche repose encore et dissimule le désir-source qui est peut-être le désir d’éternité, de non changement.

Ainsi, accepter le changement, c’est accepter notre mort, et reconnaitre la bêtise de l’accumulation. De là coule une société idéale.

Franck Joseph


©FJ Jun 2015
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s