Dans l’Antre du Chêne Interieur.

En posture, observer la verticalité.


La verticale ressentie est rompue par les idées circulaires.

Elles nous enferment dans des bulles lestées qui tiraillent, éprouvent et malmènent le sentiment vertical.

Elles nous tirent et nous poussent en avant, en arrière, ou de côté.
Les idées circulaires, aimants physiques, attirent sans répit l’axe de la colonne.

Ces tourbillons de pensées génèrent une aspiration, un appel d’air. En proie à ces courants, notre conscience se laisse entraîner et perçoit le monde au travers de ces pensées hypnotiques.

Et pendant que les vents soufflent, la posture pose.

Trouver l’oeil du cyclone : la simple assise.

Posés au centre des tourbillons, nous pouvons les voir perdre en vigueur. À mesure qu’ils s’essoufflent et que leur attrait s’estompe, ils dévoilent à nouveau la verticale de l’axe vertex-sacrum.

En profondeur, elle n’a jamais cessé de s’exprimer.
Les vents alentour en empêchaient l’écoute, voilà tout. Les murs de poussière qu’ils soulevaient nous en cachaient la vue.

Au dedans du roseau que les pensées ballotent,
S’érige le chêne puissant, discret,

Invisible aux hautes touffes que les rafales tourmentent.

Bien que planté au milieu des herbes folles,
Le chêne prend racine dans une terre autre.
L’artère souterraine où il puise sa sève,
Résonne des flux lancés par un cœur au lointain.

Franck Joseph


©F.J Feb 2018

Lien vers les Recueils en version papier :  RECUEILS

2 commentaires

    1. Merci à vous Hélène…
      « Viscères de coussin » , voilà une super manière de nommer la « catégorie pratique »… Ou de qualifier les luttes ‘intestines’ qui s’y jouent…

      Même si techniquement, ces temps-ci, c’est plus serviette roulée que coussin… Une version low cost et très convaincante que je pense adopter, n’en déplaise au bon vieux zafu ronchon.
      Il me semble me rappeler que le Bouddha, pour sa part, avait simplement roulé un peu d’herbe sous son postérieur (?)

      L’habit/le moine
      Le coussin / le méditant

      À bientôt !
      F

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s