L’Arche de Noé (1/2)

Que nous l’appelions ‘mental’, ‘égo’, ‘processus phénoménaux’, ou ‘vie sans Dieu’,
Que nous évoquions les paires nature-Nature, esprit-Esprit, soi-Soi,
Il est dans tous les cas fondamental de percevoir notre impuissance et notre misère.

Il ne peut y avoir d’approfondissement de la vie spirituelle dès lors que l’on contourne cette réalisation primordiale.

Ce dont nous parlons ici relève de l’intime intime.
L’identification du bruit en nous, la reconnaissance de l’étendue des dégâts sonores et de leurs conséquences, et l’adhésion sincère, confondante à la tristesse et à la souffrance de cet agencement de rafistolages poussifs est la porte de l’amour.

Tant que nous n’y sommes pas parvenus, nous pouvons saupoudrer toutes les formules magiques,  faire écho aux dix mille citations de sagesse ancestrales, invoquer ceci, côtoyer cela, la porte ne s’ouvre pas.

L’amour pour ce moi bancal et malhabile.
Et l’ouverture à une reconnaissance toute aussi palpable des agencements mis en place par les autres.
Bien au-delà des différentes stratégies désespérées, du lustrage des façades ou des présentations solides et formatées.

Voyons en nous l’impuissance et la misère à l’œuvre.
Ouvrons-nous à la puissance de la miséricorde.

Écoutons le bruit de leurs rouages branlants
Percevons l’inexorabilité de leurs défaillances.

Pendant qu’émerge le silence.
Écoutons ce qui en nous écoute.
Après l’extinction de ce qui parle,
Laissons parler ce qui se tait.

Pour toi, comme pour moi, viendra la solitude, la lassitude de l’esprit, la compréhension fine des tenues qui les dissimulent depuis toujours sans que n’ait maturée la profonde réalisation. L’esprit ne peut rien. Il est impuissant et misérable.

Voici donc l’étape primordiale, l’expérience fondatrice, la très bonne nouvelle : Réaliser cela, c’est être déjà au-delà de l’esprit car bien évidemment, cette réalisation n’est pas de son ressort.
L’esprit est inapte à voir son inaptitude.
Au contraire, son langage est de croire à sa grande aptitude. Il aime ainsi à s’engouffrer dans les pseudo terres promises, les unes après les autres, en paysages tristement infinis.

Suite Partie 2 : L’Arche des Noyés

Franck Joseph

articles en lien :

Cf Tout est Souffrance ,
Candy Crash et l’Armée des Zombies ,
Va chez Cultura et Réveille le Chamane en Toi ! ,
New Age et Flottaison



©FJ oct 2018
Les articles et méditations sont disponibles en version Livres ici : RECUEILS

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s