Chasteté, Silence : Naissance des Vœux et Vœu de Naissance

Le silence est souvent le premier des vœux auxquels on pense lorsqu’on imagine la vie monastique.
Le moine a fait vœu de silence : il a arrête une décision et s’y tient, par la seule force de son inébranlable volonté. Comme pour la chasteté qu’il garantit avec la même vigueur que la cordelette qui enserre sa bure, l’obéissance, par laquelle il abdique à l’autorité sa volonté propre, le vœu de silence maintient ses lèvres cousues.

Sortons des murs poussiéreux et observons ce à quoi cela peut bien rimer, de maintenir sa bouche fermée. Il y a deux approches: la superficielle et l’autre.

La première est celle de la conception erronée que l’on peut avoir dès lors que l’on porte un regard rapide sur le moine. On se le représente comme arc-bouté sur cette promesse à lui-même. Un vœu bien immature, comme celui qui, craignant les effets de l’alcool se jure à lui même de ne jamais y toucher. Idem pour les femmes : se pliant aux us de la communauté qui, à ses yeux, donne sens à son existence, il envisage le sexe opposé comme le pire des vecteurs de péché.
Il en ignore pourtant la moindre parcelle sur la palette des manifestations féminines, tout comme il n’a pas la plus simple des idées des territoires que la parole quotidienne, irrigue, défriche, épaule.
Nous sommes bien conscients qu’il s’agit là d’un positionnement profondément immature, et ignorant.

Celui qui s’est perdu dans les promesses des couleurs sur les tableaux, saura qu’il ne crée que souffrance en s’y adonnant dans l’outrance.
Celui qui s’est répandu dans la boue des ragots, dans les commentaires sarcastiques, et a ainsi tâté la souffrance et la solitude engendrées, saura que le silence est le meilleur de ses amis.
Dans tous les cas cette connaissance est plus ou moins étalée dans le temps. A certains, d’innombrables kalpas auront alimenté ce qui passera en surface comme un instinct tranchant. A d’autres encore, la grâce de l’inexplicable nous épargne ici les difficultés analytiques.

Chasteté (1), silence, doivent s’imposer d’eux mêmes. Il faut qu’ils parviennent à nous comme une conclusion évidente.
Concernant l’obéissance qui devrait naturellement s’allonger ici auprès de ses deux compères, les dérives politico-organisationnelles auxquelles elle peut donner lieu sont si prégnantes à mes yeux que ma plume, contre toute attente, et en dépit de son propre intérêt, refuse de laisser couler le mot. Elle poursuit en laissant texte bancal, mais une sincérité intègre.

(Comme la chenille devenue papillon, l’obéissance doit alors changer de nom…)

On ne s’impose pas les vœux par convenance sociale, comme ceux que, dans certains contextes, on prend au sein d’une communauté spirituelle, par exemple.
Il ne s’agit pas non plus de s’y plier du fond de l’ignorance pubère (le moteur de cette soumission étant la crainte, quelles vertus peuvent en être issues ?)

Les vœux doivent naître en nous avec l’évidence d’un soleil à l’horizon.
Il n’est personne qui puisse alors les remettre en question ; personne pour penser que les mains posées sur les yeux renverraient le soleil se coucher.

Cette naissance des vœux peut aussi être la simple manifestation des vœux de naissance.

C’est le vœu ultime qui se formule depuis toujours.
Il prend forme aujourd’hui.

Le vœu de naissance est la pulsation de toute la vie.
Elle n’a de cesse de battre dans les artères du monde depuis le cœur profond,

Dans les capillaires de chacun, elle chuchote l’éveil.
Jusqu’à l’écoute enfin

(1) voir article ci dessous pour l’acceptation de ce terme (La Chasteté Chantante)

 

Articles en lien :
La Chasteté Chantante
Bodhisattva : il n’y a rien d’autre à faire.
Prendre Refuge 1
Prendre Refuge : la Dernière Cabane (2)
Les Berges d’Eveil

 

Franck Joseph



©FJ Dec 2018
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

 

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s