Un Moteur de Sagesse – Rêve

Il gravissait lentement le sentier puis traversa le village.
A mesure qu’il avançait, le mélange de sable et de cailloux semblait se dérouler sous ses pieds.
La route en colimaçon improvisa pour lui un étrange café où les gens accoudés le regardaient s’assoupir sous le poids de la fatigue.
Ce lieu inattendu, où les spectateurs le fixaient étrangement ne suffit pas à le maintenir éveillé. Un sommeil profond s’était levé en lui.
Il se destinait au sommet et, derrière ses yeux plombés par la somnolence subite, il cherchait à évaluer la distance qu’il lui restait à parcourir pour atteindre le sommet.

Il savait qu’il s’y était déjà rendu il y a bien longtemps et pensait être presque parvenu au terme de son cheminement. Il poussa encore un peu dans le sens opposé à la gravité et sentit irrépressible fatigue le gagner davantage.

Au milieu de la lourdeur du sommeil qui l’enroulait de ses draps un tour après l’autre, il vit le maître qu’il avait rencontré un peu plus bas, en début de parcours, avant de le laisser à ses occupations.
A sa plus grande surprise, il l’avait rejoint.
C’est alors qu’il dit au maître :
-Je vais finir, ce n’est plus très loin…Ça va aller,
Ce dernier fit demi-tour et lui lança en riant :
-Mais voyons, c’est encore très loin….viens, on fait demi-tour et on prend la moto.

Franck Joseph



©FJ Dec 2018
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s