Condensation

La beauté liquide serait-elle toujours
disponible derrière mon regard ?

Lorsque le beau abonde
Il faut que le trop plein coule
limpide le long des joues.

Au dedans, les abysses de calme
libèrent en continu les brumes de beauté
Sur les paupières posées, la condensation.

3vr8utz

Franck Joseph

©FJ Dec2018

Poèmes, recueils, articles et romans disponibles en format papier : LIVRES ET RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s