Sad Gurus

Please scroll down for the english version


Les gens de grande solitude font du bruit et parlent d’eux d’une manière ou d’une autre.
Ils se rappellent ainsi à leur propre conscience et tentent de pallier à cette solitude en convoquant ce qui en est le fruit, le seul à leur disposition : L’expérience d’eux-mêmes.

C’est pourquoi ils paraissent souvent dotés d’une certaine aura — on les dits égotiques — ils cherchent à borner leur solitude profonde en appelant en surface leur seul ami : eux mêmes.

Étrangement ce sont des personnalités magnétiques, qui fascinent et agglutinement les esprits adjacents.
Elles offrent à voir l’inconscient des autres : le reflet de l’expression de grande solitude.

L’enfant dans le noir crie et frappe des pieds. Il palpe ainsi les contours de l’obscurité et en creux, se rappelle à lui-même.

Franck Joseph

©FJ May 2019

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS



One way or another, people of great loneliness make noise.
They push and shove the world they live in so as to call themselves in before their own awareneness.
Doing so they hope to alleviate this painful and often uncounscious feeling.

The outcome of so much rumble may be the reason why they often appear as gifted with a certain aura. They aim at edging their deep solitude by summoning the only friend they know : themselves.
Surprisingly these people really are magnetic personalities, triggering fascination on the surrounding people as they start to huddle and pack.

These sad gurus reflect the collective unsconscious as well as individual despairs.

When he moves through the dark corridor at night, the young child will make sure he speaks and stomps loud enough to assert his existence and ensure he has not been eaten up by any roaming monster.
He’s feeling the edges of obscurity and guessing the ever-evasive counter-reliefs of his own being.

 

Franck Joseph

©FJ May 2019

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

2 commentaires

  1. Bonjour Franck

    Le chemin s’inverse depuis la lumière du cœur.
    Il existe la parole de Sagesse.
    Elle puise dans l’encrier de l’origine.
    Il est Le Verbe.
    Il est L’Excellence.
    L’entends-tu te parler, même dans la voix du corbeau ?
    La parole des ignorants fait apparaître celle des Sages.
    Vive le discernement.
    Seule La Source boit à La Source.

    Paix et lumière.

    J'aime

    1. Bonjour Naila,
      Merci pour ces jolis mots…
      …oui, le corbeau et la source dans un même mouvement.
      Les mots, ici, sont les miettes qui restent au sol.

      À bientôt j’espère

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s