3 commentaires

  1. Pourtant, il n’y a que « Le Vivant qui se décrypte ».
    Nous sommes cette lecture entière, qui se noue, se dénoue.
    Le dénouement n’est jamais qu’une spirale, montante ou descendante.
    Merci Franck pour ta Quête intérieure. Mon grand Ami Sol, Solasido, ainsi aimait-il être appelé, disait : inter-rieur. Super-Rieur…
    Pourquoi ?
    Un jour, nous comprenons que le propre du Mystère est Le Prétexte d’une Rencontre, des Retrouvailles, d’un partage.
    Le Vivant se vit et nous sommes Dedans.
    Nous souhaitons que les uns et les autres s’élèvent et soient délivrés.
    Nous ne pouvons que semer par notre présence, par nos actes reliés en permanence, par notre Corps de Présence. Sans cela, nous nous perdons aussi. A quoi bon ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s