Train Couchettes

Il est plus reposant de constater son propre processus d’endormissement que d’embarquer le long des déroulements de ces processus…C’est d’ailleurs ce qui constitue notre mode de fonctionnement par défaut.

Cette présence, bien sûr, peut accompagner le dormeur tout au long de sa descente nocturne.
Je ne parviens pas à trouver de raison pour que cette qualité d’observation se cantonne aux prémices de la plongée sous la ligne de flottaison.

Depuis ce point d’observation, tout résonne à hauteur d’ouverture aux réalités des phénomènes.
Ce n’est pas une égalité de nature qui est ici mise en évidence mais une égalité de traitement.
Bien qu’étant colorés d’émotions, les éléments ainsi appréciés demeurent dans un égal éloignement.

De jour comme de nuit
L’émotion naît, sculpte, grandit,  
Mais elle ne s’installe plus en collant dans les cœurs.

 

Franck Joseph

©FJ June 2019
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s