Ils finiront bien par tomber éveillés…

english version below



Ne pas laisser les gens croire qu’il est bon de ne ‘rien faire’ en méditation.

Ne pas non plus laisser leur pratique être guidée par un esprit de non profit.

Au contraire : qu’ils se confrontent des heures et des heures, des semaines et des mois aux plus acharnées de leurs pensées, de celles qui persistent à ne pas passer.
Qu’ils s’y engluent pendant des lustres, c’est pour cela qu’ils sont ici.


Ce n’est que la continuité de leurs difficultés hors de la pratique. Pendant des années, pendant des vies et des vies, il se sont débattus dans la gadoue poisseuse de leurs pensées, quelques heures de plus ne changeront pas grand-chose.

Laissez-les aussi croire en un bénéfice pour leur existence propre, quelque chose de soudain, de radical, un évènement par lequel ils seront différents d’une minute à l’autre. Qu’ils s’attendent à être élevés au dessus du reste des mortels par la verticalité de cette expérience merveilleuse…
Qu’on leur apporte aussi un maître dispensant un enseignement pour lequel les disciples avides d’en récolter la moindre petite goutte postillonnée sauront se bousculer.

Laissez-les littéralement s’épuiser dans une de ces directions ou dans toutes à la fois.

Qu’ils s’adonnent à ces efforts surhumains sans retenue.
Regardez-les, sans les décourager.

Parmi ce “petit troupeau” obstiné, certains abandonneront en voyant leur ardeur demeurer sans rétribution. D’autres, plus assidus, y laisseront la pointe de leur force psychique. Certains encore s’abîmeront le dos ou les genoux à pousser vers bas, à tirer vers le haut…

Car il faut qu’ils s’épuisent pour se laisser tranquilles…
Qu’ils parviennent aux bouts de leur panier de ressources pour finir vidés, démunis et enfin prêts à tout abandonner.

Quand il ne restera plus rien de leurs croyances, de leur ardeur,
Quand les possibilités seront devenues si faibles, 

Il leur faudra bien faire un pas vers le vide, ou tendre la main.

C’est avec la même force, la même foi ardente que l’enfant à qui l’on promet qu’il pourra prendre part à la fête lutte de tout son cœur pour pas tomber endormi. Il s’y applique tant qu’il en finit par s’abandonner au sommeil, épuisé de sa lutte, ayant lui-même consumé ses dernières forces à rester éveillé.
En pensant œuvrer à ce qu’il veut, il s’exténue et se plonge lui-même dans le sommeil réparateur dont il a besoin.

Laissons-les donc sur leurs coussins, ils finiront bien par tomber éveillés.

Franck Joseph

©FJ August 2019
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS


English Version : Let Them Fall Awake

Don’t let people believe they should ‘do nothing’ while meditating.
Nor let them think their practice should follow a spirit of non-profit.

Quite the opposite : let them go through hours and hours, weeks and months of their most tenacious thoughts, those which keep blocking, which persist in not passing…
Let them get bogged down for ages…This is precisely the reason why they’ve come.

They are just following on from the difficulties they have come across outside the meditation room.
For years and years and lives and lives, they struggled to dig out of this sticky mud..
Surely a few hours more won’t cause any extra harm.

Let them believe in a reward for their own existence, something sudden, radical…lightening event that will make them different from one second to the next.

Let them expect to be risen above the rest of us mortals, from this mind-blowing experience…
Oh…and bring them a master with a teaching gathering greedy disciples, ready to collect the slightest splutter of his words and attitudes.

Let them literally exhaust themselves in one of these directions or in all of them at the same time… let them indulge in these superhuman efforts with no restraint.
Watch them pour all their strengths in the process.

Among this stubborn ‘little flock’, some will give up once they notice that such an extreme investment ends up without retribution.
Others, more diligent, will lose the edge of their minds…
Some might see their backs and knees permanently injured out of too much pushing and shoving, strengthening and striving.

For they have to be exhausted before they can finally set themselves free.
They need to empty all of their resources before they can let everything go.

When there is nothing left from their beliefs,
when all possibilities have shrunk to zero…

It is the same effort, the same burning faith that the young human child applies when he has been promised he could stay up with all the guests and be part of the party… Before he knows it, he will fall asleep on the sofa, which was the opposite of what he wanted, but the best thing he could do for himself.

By putting all his heart to trying to stay awake, he has sent himself to sleep.
By putting all our hearts trying to awaken, we totally miss the encounter.
We believe we are heading somewhere, when getting lost is what is required.

Leave the people at their cushion, let them meditate as hard as they can.
Once they are ready, let them fall awake.

 

Franck Joseph

©FJ August 2019
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s