Juste après la colère …

La signification et les causes des colères, même si elles ne sont pas des données dénuées d’importance, ne comptent jamais tant que le silence qui suit les paroles.
Elles ont été les vecteurs de ces colères, les tentatives d’explication et les essais d’analyse. Toutes ces paroles ont porté la colère.

Le silence qui suit absorbe et assèche bien plus durablement que les décorticages ou les grilles de lecture aussi appropriées soient-elles.

Puisse la personne derrière la colère pressentir l’immensité du silence qui embrasse l’incroyable vide de mots.

Ik9KDlv.jpeg

 

Franck Joseph

©FJ August 2019
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s