L’Ordre des Choses

Scroll down for english


Le seul critère de hiérarchisation qui permette de déboucher sur un système d’agencement légitime est celui du niveau de conscience.
C’est effectivement aux êtres auxquels bénéficie une ouverture particulière de prendre en charge leurs frères aux lunettes encore embuées.

Le souci étant dès lors qu’un degré minimum de désembuage est nécessaire au consentement à la participation à l’ensemble. Or, le propre d’une ignorance des degrés de conscience intermédiaires ou supérieurs est précisément l’inaptitude à prendre part à cet ordre de nature régissant pour le plus grand bien de tous.

Deux réalités viennent s’entrechoquer avec cet idéal.
Premièrement dans nos sociétés humaines et dans les systèmes organisationnels en dérive, ce sont bien d’autres critères que les membres constituants retiennent comme règle d’attribution et d’accession au pouvoir.

Mentionnons la perfidie, la propriété financière, l’avidité, le reniement de toute forme de principe pour parvenir au sommet, les petits arrangements de réseaux…

Ensuite, et pour tempérer le tout, à un autre niveau d’expérience, il est possible de reconnaître que l’agencement des êtres en fonction de leur niveau de conscience est déjà en place.
Simplement, il ne concerne pas les affaires du monde.

Nous pouvons remarquer un processus parallèle entre l’aboutissement d’un être, c’est à dire l’évolution sur l’axe de conscience et le délaissement des affaires du monde.
Au plus l’être avance vers la version conscientisée de lui même, au moins il recherchera les places de pouvoir et les schémas de domination.
L’absence de vertu chez la caste dirigeante n’est alors pas à déplorer puisque, en l’état, il ne peut pas en aller autrement.


Les communautés spirituelles sont alors les endroits où ces êtres se regroupent. Elles perdent cependant leur attribut de “spirituel” dès lors que le agencements humains cessent de s’appuyer sur les niveau de conscience relatifs des membres la constituant pour retrouver des modalités d’organisation politique “laïcs”.
Ils prennent alors une direction décroissante sur l’axe de conscience et contribuent activement à la mutation de leur organisation en club, association, parti…
Ce qui est regrettable, c’est qu’ils conservent leur appellation de “communauté spirituelle” et continuent à égarer ou à tromper d’authentiques chercheurs.

Élargissons la perspective et interrogeons-nous sur la possibilité d’un univers objectivement organisé (un
cosmos, donc) selon les niveaux de conscience des sociétés qui le constituent.
Avec la même logique, les membres les plus élevés auront développé un axe d’intériorité, les rendant inabordables aux yeux des grossiers observateurs à lunettes (astronomiques), intangibles aux antennes satellitaires.

En plans entrelacés et amovibles, tous se côtoient pourtant mais tous ne le savent pas.

Avec l’ouverture de conscience croissante, s’ouvre le trésor de patience, et face aux gesticulations belliqueuses des petits chefs agités, ils déroulent un tapis de foi et de sérénité.

Franck Joseph

©FJ August 2019

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS


 English Version   :    The order of things

The only necessary criterion to be used when it comes to dispatching power according to legitimacy, should be the level of consciousness.

Indeed, people benefitting from a wider opening should be in responsibility of their brothers whose glasses are still fogged up.

At this point, the problem is that a certain degree of demisting is necessary to consent to participate to the whole structure.

But a typical feature of people still ignoring the evolution of consciousness through various degrees is precisely their inability to take part to this.

Two realities put this statement at odd.

First, in our human societies, as well as in our drifting organisational systems, other criteria have been picked as ways to dispatch access and retain power.Let us name but a few of them : betrayal, treachery, financial ownership, greed, slimy networking practices…

Then, to moderate it all, we must note that, on another level of experience, it is possible to aknowledge the arrangement of beings according to their consciousness evolution is already in place.

It just does not apply to businesses of this world.

We can draw a parallel between the evolution of a being — that is, its status on the axis of consciousness– and his/her will to let go of the businesses of this world.

The more a being evolves towards a conscious version of himself, the less he will feel fascination for places of power and patterns of domination.

Therefore, we should not feel sorry for the absence of virtue in the leading caste, because it cannot be otherwise.

Spiritual communities appear then as places where such beings are supposed to gather. Nevertheless,  they stop being ‘spiritual’ whenever their organisation is no longer based on the levels of consciousness of people constituing these assemblies. They become lay stuctures, in quest of the usual political game : power, self assertion, domination,…

They orient towards a lower place on the consciousness axis and actively contribute to  transforming their community in a club, a business, a party.

Yet, they keep being referred to as ‘spiritual’ and potentially cause the confusion of genuine travellers.

If we keep widening our perspective, we can question on the possibility of a universe obectively organised (a ‘cosmos, literally) on the levels of consciousness of all societies it contains.

The most developped beings would have reached such a degree of interiority, they could no longer be visible by the eyes behind fogged-up glasses. They would be intangible to any form of antenna.

Still, each of these intermingled planes would communicate.
But not all of them would know…

(As our consciouness opens further, we access a treasure of patience,
Facing the agressive pantomime of wannabe managers, let’s unfold a carpet of faith and serenity.)

Franck Joseph

©FJ August 2019

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s