« Perdre une Heure de Sommeil »?

L’homme qui s’interroge sur la pertinence du changement d’heure été/hiver, et les effets que celui ci aura sur l’organisation de sa vie et les dizaines de milliers de kilomètres que représentent les discussions attenant à ce changement horaire, voilà une puissante allégorie !
Elle parle de notre insistance à ne pas voir, de notre conditionnement ‘bourrin’ au sein d’un cadre référentiel illusoire. Soyons clairs :
Le changement d’heure, la Terre s’en fout.

Cela ne rallonge pas les journées ni n’écourte une seule de ses nuits. Au travers de nos petits arrangements industriels débiles, la journée fait toujours 24 heures, et la nuit reste un concept vague dans lequel on ne peut trancher sans se ridiculiser.

L’action du langage relativement à ces effets de changements d’heures est ici violemment caractéristique du mode opératoire de cet outil. Le langage ne parle pas du monde et n’aide pas l’homme à se situer dans celui-ci.
Le langage aide l’homme à se placer sur la grille qu’il surimpose au monde. Voici le quadrillage rétréci ? Aucun problème, il conclura que la nuit rapetisse (“perdre une heure de sommeil”).

Décalez les coordonnées d’une colonne ? Il dira que les “soirées allongent”.
Ce n’est pas tant de le dire qui est problématique. C’est d’y croire.

Le langage n’est pas un outil diabolique, intrinsèquement vicié, conduisant l’homme à sa perte. C’est un jeu auquel l’homme a fini par croire.
S’il va en prison, sans passer par la case départ ni toucher 20.000 euros, il est effondré et hurle au complot du destin.
Celui qui voit le monde sans grille de lecture, dans sa simplicité, celui qui en perçoit la complexité et ne cherche pas à avoir prise en agitant filtres et prismes jusqu’à cadrer avec ses  propres structures mentales, n’est pas piégé dans les mailles du langage.

Pour conclure, remixons une veille histoire :
Maître n’est-il pas vrai qu’avec le changement d’heures la nuit s’écourte et les journées s’allongent ?
-Sombre crétin, va donc laver ton bol !

Franck Joseph

©FJ Sept 2019

Poèmes, recueils, articles et romans disponibles en format papier : LIVRES ET RECUEILS

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s